DOIT-ON MUTUALISER LES SERVICES DE COMMUNICATION d'une ville AU SEIN DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES? 3/3

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active

Lire la 1ère partie de l'article

Lire la 2ème partie de l'article

III

Concrètement, on peut imaginer, au sein du service de communication mutualisé, qu’un communiquant soit au service d’une Commune. On réalise ainsi des économies et des regroupements de personnes, en mettant en place des moyens pour chacun. On imagine déjà un grand magazine de la CdC, avec des pages réservées à chacune des Villes, et un espace pour les projets intercommunaux. Une sorte de Ouest-France version CdC.

Un communicant pour un émetteur, avec un positionnement : le schéma est-il respecté ? Non, car plusieurs émetteurs sont réunis pour communiquer auprès de plusieurs cibles.

La cible devient en effet double : on vise à la fois l’habitant de la CdC et l’habitant de chaque Commune. L’habitant lira ce magazine comme le Ouest-France, en négligeant la moitié du contenu qui concerne la Commune d’à côté. Dès lors, la qualité politique du moyen de communication baisse à cause de la multitude des messages avec, dans le même moyen de communication, le message de chaque Maire et du Président de la CdC.

Lire la suite

PrintEmail

DOIT-ON MUTUALISER LES SERVICES DE COMMUNICATION d'une Ville AU SEIN DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES? 2/3

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active

Début de l'article

II

Dans le cas où la mutualisation n’est pas complète et terminée, chaque Ville conserve une partie de son service de communication et tous collaborent dans la CdC. Si les échanges permettent à chacun de se compléter et donc de gagner en efficacité, quelques crispations peuvent néanmoins ressentir. En effet, chacun peut souhaiter défendre ses intérêts. Le Magazine Municipal s’approprie des actions menées par les acteurs de son territoire. La CdC souhaite des modifications pour souligner qu’elle est à l’initiative du projet.

On pourrait bien imaginer, qu’avec un peu d’intelligence, chacun comprenne le point de vue de l’autre. Reste à voir si la situation est tenable, car en matière de gestion des ressources humaines, les relations sont plus compliquées. Mais d’où proviennent ces difficultés relationnelles ?

Lire la suite

PrintEmail

Doit-on mutualiser les services de communication d'une Ville au sein de la Communauté de Communes? 1/3

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active

Faire des économies et gagner en efficacité. Deux principes qui semblent guider un mouvement en cours : la mutualisation des services des différentes Communes au sein de la Communauté de Communes. Si, de fait, cette mutualisation est possible, on constate aussi des confusions qui naissent parmi les communicants. Pour qui travaillent-ils ?

Le problème est bien de savoir si la communication est un service qui peut obéir à une logique de regroupement des moyens ou bien si ce service demeure, de par sa nature, subordonné à un seul élu. Si la mutualisation est inévitable, sera-t-elle pour autant gage d’efficacité sans éviter de remettre dans les mains du seul Président de Communes, l’ensemble des moyens de communication ? Doit-on alors recourir à des moyens humains spécifiques qui garantissent les indépendances politiques de chaque Maire ou bien faut-il avoir recours à des prestataires extérieurs et vider ainsi les services de communication de leur main d’oeuvre, alors même que le point de départ était la volonté de regrouper les dits-moyens ?

Un enjeu fondamental : la mutualisation des services de communication n’aura-t-elle pas pour fin la simplification des disparités politiques dans un territoire ?

Lire la suite

PrintEmail